Les bois européens

LE PIN TRAITE             (classe 4 * 530kg/m³)

 

C'est le plus répandu dans nos jardins compte tenu de son rapport qualité/prix. On le trouve en abondance dans toute l'Europe du nord. Naturellement, sa densité ne le rend pas imputrescible. On utilise donc des traitements en autoclave, qui compriment le bois pour une imprégnation du produit à coeur. Il se travaille facilement sur de petites où de grosses sections. Il est utilisé notamment pour les terrasses, clôtures, auvents, bardages, portails,...

Le traitement l'exempte de tout entretien d'ordre fongiques où insecticides. Il peut cependant être lazuré, dégrisé, vernis où peint. Il faudra alors attendre une année d' exposition pour qu'il rejette ses sels de traitement et sa résine.

 

 LE CHENE                   (classe 3 * 710kg/m³)

 

Très représentatif de nos forêts, le chêne est un bois noble et durable. Pour l'exploiter correctement, son temps de séchage doit être respecté. Il est brun jaunâtre puis devient gris jaune avec le temps. Lorsqu'il est exposé en extérieur, les tanins qui en ressortent peuvent poser des soucis sur les murs où autre aménagement en contact proche. On privilégie donc son utilisation pour les terrasses, retenues de terre, structures couvertes,...

 

 

LE ROBINIER/ACACIA (classe 4 * 740kg/m³)

 

Ce sont des bois plutôt résistants qui peuvent être intéressants dans les jardins rustiques. On les utilise souvent comme pieux, clôtures, retenues de terre, terrasses grossières, garde-corps... Ils s'oxydent et peuvent former des tâches noires. Leur déformation ne permet pas des terrasses bien finies ou des structures linéaires.

 

quai de Pauillac en chêne massif